Great Place to Work, acteur de référence sur la qualité de vie au travail, certifie chaque année les entreprises où il fait bon travailler (basée sur une enquête auprès des salariées et sur une analyse des pratiques managériales). Elue au palmarès des entreprises de moins de 50 salariés en novembre 2016 (11è place du palmarès sur 63 candidatures), SoftFluent a relancé l’enquête, incluant ses 2 filiales dont SoftFluent Software, et vient d’obtenir sa certification pour la période de juin 2019 à juin 2020. SoftFluent est une entreprise qui attache une grande importance à ses collaboratrices et ses collaborateurs avec une bienveillance de tous les instants. Cette bienveillance et la dimension humaine associée est notre énergie pour avancer et contribuer au succès de SoftFluent Software et donc de SoftFluent. « Après le grand prix de l’actionnariat salarié en décembre, c’est une grande satisfaction de constater que notre style de management est reconnu et salué par nos collaborateurs et par ‘Great Place to Work’, la référence en la matière. J’en profite pour remercier tous les SoftFluentees impliqués tous les jours pour faire de SoftFluent un endroit où travail et plaisir se combinent avec succès. » déclare Daniel Cohen-Zardi, son président. Les 3 pratiques les plus emblématiques de notre entreprise, assez distinctives du marché, sont les suivantes : En 1er lieu, la volonté des directions de chacune des entités de partager tous les succès avec les SoftFluentees en leur permettant de devenir actionnaires via un plan d’actionnariat salarié. En second lieu, la dynamique et récurrence mensuelle des événements société qui rythment la vie de l’entreprise et orchestrent l’adhésion collective au projet d’entreprise. Enfin, la création d’une leadership team avec des personnes représentatives de tous nos métiers pour participer aux chantiers stratégiques ainsi que la création d’une réunion mensuelle des managers pour s’aligner sur les meilleures pratiques managériales. Evidemment, ont compté dans le résultat final, les réponses des collaborateurs, en parfaite cohérence avec les pratiques managériales, lors de l’enquête en ligne. « Le résultat de l’enquête anonyme est d’autant plus satisfaisant que nous avons mené un projet de transformation d’entreprise entre 2017 et 2018 avec la création de deux filiales, contexte qui nécessite des efforts importants pour combiner avec profit multiplicité de nos offres et unité de l’ensemble. Force est de constater que nous ressortons désormais parfaitement alignés pour la phase de croissance qui se dessine sur nos 3 activités, avec une confiance des salariés encore supérieure à celle mesurée en 2016. C’est aussi une très bonne nouvelle pour nos clients et partenaires. » conclut Daniel Cohen-Zardi.