Depuis quelques semaines, notre quotidien est chamboulé par une crise sanitaire sans précédent. Dans ce contexte exceptionnel, les entreprises placent avant tout la santé de leurs collaborateurs au cœur des préoccupations. Pour la préserver au mieux et s’adapter à l’état de santé de chacun, les dirigeants ont le devoir d’être particulièrement attentifs à l’évolution de la situation sanitaire de leurs équipes. Comment piloter cette gestion de crise sanitaire tant que l’épidémie subsiste ? Pourquoi est-il primordial d’assurer une remontée efficace des nouveaux cas de maladie de l’entreprise ? Et comment y parvenir concrètement ?

Répertoriez vos salariés contaminés afin de préserver la santé collective

Lorsque l’on constate la rapidité de propagation d’un virus tel que le COVID-19, il semble indispensable de comptabiliser les personnes contaminées dès l’identification de l’épidémie. Cela est vrai à l’échelle des pays mais également à l’échelle de toute organisation. Cette comptabilisation réalisée au fil de l’eau facilite une visualisation globale et à un instant T de l’état de santé de tous les collaborateurs de l’entreprise. En fonction de l’évolution de l’état de santé collective, les dirigeants pourront adapter leurs décisions stratégiques pour préserver la continuité opérationnelle tout en assurant la prise en charge médicale des personnes malades. Les informations doivent être renseignées en temps réel et partagées entre les différentes équipes RH et opérationnelles. Il s’agira de catégoriser les personnes contaminées inaptes au travail, celles contaminées mais aptes au travail de celles qui ne sont pas malades et qui pourront donc aussi assurer leur quotidien professionnel.

Suivez jour après jour l’évolution du nombre de salariés contaminés

Plus le suivi de vos salariés sera précis, plus vous serez en mesure de préserver ceux qui ne présentent encore aucun symptôme. Si votre entreprise dispose de plusieurs localisations sur le territoire ou à l’étranger, il sera judicieux de lister les collaborateurs présents en zones à risque. Les autres, en zones moins touchées, pourront par exemple reporter leurs déplacements initialement prévus sur les sites à risque. Afin de répertorier simplement et rapidement l’intégralité des collaborateurs de l’entreprise, un tableau partagé semble être la meilleure option. Ce tableau pourra être complété et modifié au fur et à mesure par les équipes des ressources humaines mais également commenté par les managers en fonction de l’évolution de l’état de santé des salariés. Les éléments qui pourront figurer au sein de l’outil collaboratif seront les suivants :
• Nom, Prénom du salarié ;
• Nom du site ;
• Niveau d’alerte sanitaire (est testé positif, présente des symptômes suspects, est situé dans une zone à risque, est mis en quarantaine, n’est plus comptabilisé en alerte sanitaire) ;
• Notes (ne présente pas de symptômes…) ;
• Justificatif médical (à joindre) ;
• Validation RH ;
• Commentaires.

Suivi d'alerte sanitaire

Utilisez ce modèle de tableau pour évaluer une crise sanitaire

Pour les collaborateurs contaminés, il est possible de joindre directement les attestations médicales ou ordonnances au sein du tableau partagé.

Pour faire face aux situations exceptionnelles d’épidémie, réagissez au plus vite afin de protéger la santé de vos salariés et de préserver la continuité opérationnelle de votre activité. Pour cela, ne tardez plus à vous accompagner des outils collaboratifs proposés par RowShare pour faciliter votre pilotage !