Le management de la supply chain répond à deux objectifs principaux : la rentabilité et les conditions de travail des employés de l’entreprise. L’optimisation logistique facilite le quotidien des acteurs de l’entrepôt et par conséquent, augmente la rapidité de traitement des commandes. Comment optimiser la gestion de vos entrepôts propre aux besoins spécifiques à votre activité ?

Des objectifs clairs et communs à l’équipe Supply Chain

En fonction de la volumétrie moyenne des commandes à traiter et des stocks à prévoir, le responsable logistique doit définir des objectifs précis pour l’organisation de sa chaîne logistique. Les objectifs doivent être clairement communiqués et compris par tous les membres de son équipe. Le bon fonctionnement de l’organisation mise en place dépend de la cohésion de l’équipe. Chaque personne représente un maillon déterminant. Afin de formaliser ces objectifs, le responsable supply chain peut s’aider d’outils collaboratifs. Un tableau partagé facilite l’accès à ces objectifs communs que chacun sera en mesure de garder à l’esprit. Les aléas du quotidien (rupture de stocks, retard d’approvisionnement, modification de planning sur certains postes etc.) pourront y être mentionnés en temps réel. Ainsi, l’équipe logistique restera agile à tout moment sans subir d’interruption de communication avec leur manager. La relation de confiance est entretenue et renforcée à travers un travail d’équipe en continu.

Une optimisation logistique requiert un entrepôt hautement ordonné

Tout comme une chambre bien rangée, un entrepôt bien organisé met de l’ordre dans les esprits ! Optimiser tous les espaces est donc un enjeu de taille : zones de réception et d’expédition, zone froide, zone magasin, zone de stockage etc. Articulées logiquement, ces zones fluidifient les tâches quotidiennes des salariés. La mise en place d’un adressage logistique des produits doit être réalisée avec précision (rayon, étagère, compartiment classés par numéro). Certains produits sont soumis à un traitement spécifique : les produits périssables ou encore les produits personnalisables. Ceux-ci doivent être isolés dans une zone spécifique, facile d’accès pour les responsables en charge de ces produits. À travers un outil collaboratif simple d’utilisation, les membres de l’équipe accèdent de façon lisible à ces informations en temps réel.

Un contrôle qualité logistique maîtrisé

Une équipe supply chain aussi professionnelle qu’elle soit n’est pas à l’abri d’erreurs d’acheminement. Et les conséquences peuvent s’avérer être désastreuses si ces erreurs se multiplient. Le contrôle qualité joue alors un rôle primordial dans le processus de la chaîne logistique. Elle prévient des risques encourus à chaque étape du processus : arrivée, picking (récolte du produit au bon endroit de l’entrepôt), colisage (préparation de la commande et mise en colis), expédition. Un contrôle informatisé assure alors l’expédition de la liste des produits commandés. Ce type de contrôle est dupliqué dans la traçabilité des colis auprès de chaque transporteur.

 

L’optimisation logistique requiert une organisation pointue sur de nombreux aspects. Toutefois, le jeu en vaut la chandelle car le temps gagné déclenche un véritable cercle vertueux pour l’entreprise : optimisation de l’allocation des ressources humaines, amélioration de leurs conditions de travail, augmentation de la rentabilité, satisfaction des clients. Faites-vous accompagner dès à présent par les outils collaboratifs proposés par RowShare !